#21 On s'habitue

 

 

Premier extrait d’un E.P. qui sortira à l’automne, On s’habitue est une vieille chanson, composée probablement en 2004 alors que l’enregistrement et le mix de mon album Variations sur le Vide était pour ainsi dire terminé. Je me souviens qu’elle m’était venue plutôt facilement, suite à une dispute que j’avais eu avec ma blonde qu’on entend d’ailleurs chanter avec moi sur la chanson. Ce n’est plus le cas aujourd’hui mais à l’époque Marie-Josée pouvait piquer des crises de jalousie qui ne rendaient pas toujours facile notre cohabitation. De là avait surgi le « on s’habitue » - ça n’était pas sa première crise - et le « mais jamais tout à fait à nous » du refrain qui faisait référence au fait que malgré que cet élan de jalousie soit irraisonné, il était plus fort qu’elle, elle n’arrivait pas à le retenir…

  Je l’ai reprise en 2011 - avec un nouveau bridge et une fin différente - mais la direction générale qu’avait suggéré mon réalisateur à l’époque l’avait un peu dénaturé. Faut dire aussi l’album s’était fait dans un contexte qui devenait de plus en plus tendu, et que j’avais fini par rapatrié les pistes sur mon ordi et décidé de terminé seul le projet avec le logiciel Garage Band que je ne maitrisais pas très bien à l'époque. L’aventure m’avait lentement mais sûrement dissuadé de continuer à enregistrer d,autres chansons, jusqu’à ce que mon ancien coloc, le batteur Marc Chartrain, me sorte de ma tanière et m’invite au studio B-12 pour enregistrer J’abandonne et 2 autres pièces qui finiront par aboutir sur un E.P. sorti en 2018 avec le label L-A Be. À moins d’être un abonné de Sirius ou un auditeur des émissions musicales de Radio-Canada, vous n’aurez pas entendu grand-chose de ce E.P. J’ignorais moi-même qu’elles avaient tourné à ce point sur ces chaines et de l’apprendre a encouragé mon ami et partenaire Jean-Sébastien Brault-Labbé à me prêter main forte et m’épauler dans l’enregistrement d’un 2e E.P. prévu pour cet automne. Sur Le Bleu du Feu, notre propre label à part de ça ; )

Certains se rappelleront peut-être que j'avais dit que je tirais la plogue sur la chanson. C'est plus tout à fait le cas comme on peut le voir mais j'ai d'autres projets en gestation, dont celui de transformer l'audience et les musiciens en un seul gros band où tout le monde participerait. La mise sur pied de la chorale Choeur de Loups que ma blonde dirige depuis l'automne 2018 et que j'accompagne à la guitare - une chorale sans partition où tout l'monde est bienvenu - me confirme que mon projet n'est pas si fou que cela même s'il implique une grande part d'improvisation. On s'en reparle..! Bonne écoute d'ici-là!

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire